RSS
 

Qualité de l’air intérieur

28 mar

D’après les lectures que j’ai pu faire sur les résultats des campagnes de mesures de l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (créé en 2001), les deux principaux polluants dans l’air d’une maison sont le formaldéhyde (présent dans les colles entre autre) et le benzène.

Néanmoins, l’une des conclusions des premières campagnes, c’est que l’aération préconisée par l’arrêté du 24 mars 1982 (modifié par arrêté du 28 octobre 1983) permet de maintenir les quantités de polluants en deçà des niveaux maximum.

Ceci dit, mettre des produits non polluants au moment de la construction permet de ne pas avoir besoin de maintenir une ventilation excessive pour ces polluants (il faut par contre toujours ventiler pour renouveler l’air vivié, mais dans une moindre mesure).

J’ai retenu de mes lectures qu’il faut renouveler 30 à 50% du volume de la maison par heure, ce qui correspondra pour ma maison à un débit de 100 à 120 m3/h.

Pour info : renouveler l’air par ouverture des fenêtres dans un séjour sans fumeur en respectant la qualité de l’air correspond à une aération toutes les deux heures de 1 à 3 minutes.

On peut aussi réduire les besoins de ventilation avec des murs perspirants (et c’est le cas avec une construction paille).

 

Réagissez

 
 
  1. Jeanmichoubidou

    29 mai 2009 à 15:11

    Quelle science mon n’veu!
    Il faut que je ramène ma fraise de frustré!
    Dans ma longue vie j’ai trainé un peu par monts et par vaux, ainsi je puis(!) dire que le taux de renouvellemnt d’air est également fonction du degré d’hygrométrie, lequel varie en fonction du nombre ( et du poids) des habitants
    ( résidents + invités éventuels) à l’instant  » thé ». Oui à cette heure ci!
    Les entrées d’air pourraient bien être égales aux sorties, c’est une la palissade, même si il est encore tôt de parler de mise en sécurité de la propriété, soit la cloture.
    Il ya lieu d’examiner avec attention la qualité de l’air extérieure. Pour son propre plaisir il faut peut être s’éloigner des lieux d’aisance.
    Animales ou végétales certaines odeurs des autres sont toujours moins acceptables. En cas d’erreeur un champ de fleurs permet d’y remédier et aussi d’inviter maya est ses amis pour une rave-party!

     
  2. carine

    2 juin 2009 à 23:07

    Oui, ben pour moi, à l’heure qu’il est j’ai pas tout compris, mais moi, à cette époque-ci, les champs de fleurs, ça me fait chi…aler, non que je sois triste, même que mon fifi est encore en vadrouille à des heures pareilles….mais disons plutôt que ça me fait éternuer,quoi!!! et non, d’abord, je ne suis pas bourrée….

     
 

Bad Behavior has blocked 762 access attempts in the last 7 days.